S'inspirer

CANUT, pour redonner le plaisir de manger aux patients sous chimiothérapie

Depuis mai 2019, 9 partenaires, experts en nutrition, oncologie, neuroscience sensorielle, art culinaire et restauration, se lancent dans le projet CANUT (Cancer, Nutrition & Taste). Son objectif ? Mieux comprendre les modifications de perceptions alimentaires des patients traités par chimiothérapie

Comment redonner le goût du bien-manger aux patients traités par chimiothérapie ?

Souvent à l’origine d’altérations du goût (amer, acide, salé), les traitements par chimiothérapie peuvent réduire le plaisir de manger. Un risque : la dénutrition, qui concerne 39 % des patients traités sous chimiothérapie1

Se lance alors le projet CANUT piloté par le Centre de Recherche de l’Institut Paul Bocuse. Première étape : définir des typologies de patients à partir de leurs spécificités sensorielles et alimentaires. Des aliments sont ensuite conçus et évalués en situation réelle de repas afin de proposer des préconisations pour les patients et les aidants. Par exemple sur le choix des aliments, le type d’assaisonnement et les recettes. De multiples acteurs prennent part à ce projet ! Deux sites réalisent les études cliniques, un centre de recherche en neurosciences apporte les outils pour mesurer les performances sensorielles et un second coordonne les aspects méthodologiques et l’analyse des données. 

Les recommandations, à la fois sensorielles, nutritionnelles et culinaires, seront valorisées auprès des professionnels et du public. 

Cette belle initiative permettra sur le long terme d’améliorer la qualité de vie liée aux repas grâce à la prise en compte des spécificités individuelles

  1. Dossier de presse, CANUT « Cancer Nutrition & Taste », CLARA Cancéropôle Lyon Auvergne Rhône-Alpes, 2019
NOUS CONTACTER

Contactez-nous pour toutes questions !

Contact